Issue 1

Platon, la mère, les mères après Nicole Loraux

Dans le parcours de Nicole Loraux à travers le féminin, l’homme grec et la démocratie athénienne, la figure de la mère, des mères, traverse tout le long de son œuvre. L’historienne étudie notamment comment les Grecs, en rêvant d’une filiation purement paternelle, cherchaient à neutraliser le rôle des femmes et… Read more

Le silence d’Iole

Dans un texte intitulé Héraclès: the super-male and the feminine publié dans l’ouvrage collectif Before sexuality édité par Princeton University Press, Nicole Loraux se définit comme « historienne de l’imaginaire ». Si par analogie je me définis comme « technicien de l’imaginaire », je crois qu’un dialogue est possible entre ceux qui font l’histoire… Read more

QUELQUES REMARQUES SUR LA STASIS

On trouvera ici des remarques de la part de quelqu’un qui n’est ni helléniste, ni anthropologue, ni historien. De la part d’un lecteur persuadé depuis longtemps − j’ai connu Nicole Loraux en 1972 et je n’ai cessé de la lire depuis cette époque − que son travail ne s’adresse pas… Read more